À l’occasion du 65ème anniversaire de son indépendance, la Tunisie a lancé dans l’espace son premier satellite Challenge One. Le groupe Telnet a annoncé la réussite de tous les tests fonctionnels de lancement et des tests complémentaires effectués par la société russe GK Launch Services, responsable du lancement.

Cet article présente les caractéristiques générales du satellite Challenge One, explique la pertinence des choix techniques effectués en termes de technologies de communication et un aperçu des opportunités offertes par celui-ci.

Présentation du satellite Challenge One

Challenge One est un projet de recherche et d’innovation qui propose une nouvelle approche des technologies de l’information et de leur application pratique. Les résultats de Challenge One seront utilisés pour créer une constellation de 30 satellites.

Il s’agit d’une preuve de concept (PoC) de service IoT (Internet des objets), un CubeSat 3U équipé d’un émetteur-récepteur SDR et d’une passerelle LoRa pour assurer une couverture complète des capacités de liaison montante et descendante vers les nœuds terrestres.

Challenge One est doté de technologies et de services innovants. Il est stabilisé sur 3 axes avec des roues de réaction. L’alimentation est assurée par des panneaux solaires montés sur le corps. Une caméra grand-angle y est embarquée pour acquérir des images de l’interface terre-atmosphère.

Caractéristiques du satellite Challenge One
Nation Tunisie
Entrepreneurs / Opérateurs Telnet
Équipements SDR, passerelle LoRa
Configuration CubeSat (3U)
Propulsion Aucune
Alimentation Cellules solaires, batteries
Durée de vie 1 à 2 ans
Masse 2,9 Kg
Orbite 530 km SSO
Véhicule de lancement Soyouz-2-1a Fregat

Pourquoi avoir utilisé un émetteur-récepteur SDR ?

Un système de radio logicielle (software-defined radio SDR) est un système de communication radio qui utilise un logiciel pour la modulation et la démodulation des signaux radio.

Une radio logicielle effectue une grande partie du traitement du signal dans un ordinateur universel ou dans une pièce d’électronique numérique reconfigurable.

L’objectif de cette conception est de produire une radio capable de recevoir et de transmettre une nouvelle forme de protocole radio simplement en exécutant un nouveau logiciel.

Le recours à un SDR offre plusieurs avantages :

  • La mise en œuvre d’une famille de « produits » radio à l’aide d’une architecture de plate-forme commune
  • Possibilité de réutiliser les logiciels d’un autre produit radio, ce qui réduit considérablement les coûts de développement
  • La reprogrammation à distance, par voie hertzienne ou autre, ce qui permet d’apporter des corrections pendant que la radio est en service réduisant ainsi le temps et les coûts associés à l’exploitation et à la maintenance
  • L’ajout de nouvelles fonctions et capacités à l’infrastructure existante sans nécessiter de nouvelles dépenses d’investissement importantes

Pourquoi avoir utilisé LoRa ?

LoRa (abréviation de Long Range) est une technique de modulation à étalement de spectre dérivée de la technologie CSS (chirp spread spectrum).

Les dispositifs LoRa et la technologie de radiofréquence sans fil constituent une plateforme sans fil longue portée et basse consommation qui est devenue la technologie de facto pour les réseaux de l’Internet des objets (IoT) dans le monde entier.

Le recours à l’utilisation de LoRa est donc très pertinent dans la mesure où cela permet de :

  • Combler les lacunes technologiques en permettant la communication de données sur une longue distance tout en utilisant très peu d’énergie.
  • Rendre le réseau disponible partout
  • Être soutenu par un écosystème évolutif
  • Simplifier l’utilisation

Opportunités offertes par le satellite Challenge One

Challenge One a été conçu pour « utiliser efficacement l’espace comme une passerelle de communication accessible pour transmettre les données utiles aux habitants de la terre ».

Il participera avec le déploiement d’applications IoT intelligentes à la résolution de certains des plus grands défis auxquels notre planète est confrontée : gestion de l’énergie, réduction des ressources naturelles, contrôle de la pollution, efficacité des infrastructures, prévention des catastrophes, etc.

Les protocoles utilisés ont accumulé plusieurs centaines de cas d’utilisation connus pour les villes intelligentes, les maisons et bâtiments intelligents, l’agriculture intelligente, les compteurs intelligents, la chaîne d’approvisionnement intelligente, la logistique intelligente, etc.

C’est une promesse affirmée de s’approcher encore plus de l’IoT du futur en révolutionnant de nombreux domaines allant de la supervision et la sécurité jusqu’aux transport et logistique maritimes.

Le satellite Challenge One est un sacré premier pas pour la Tunisie en matière de libération de potentiel humain et augmentation de possibilités de connectivité ! C’est une fierté absolue qui nous propulse encore plus dans l’univers fascinant de l’internet des objets…