Le Cloud, le Big Data et les calculs haute performance dans les Data Centers permettent d’exécuter les différentes requêtes de manière transparente à des vitesses allant de 10G à 25G, 40G, 100G et au-delà. Les ingénieurs de conception de réseaux adoptent pour l’une de ces trois technologies d’interconnexion réseaux : les câbles en cuivre à attache directe (DAC), les câbles optiques actifs (AOC) et les émetteurs-récepteurs optiques (SFP).

Cet article va examiner les caractéristiques de ces technologies d’interconnexion réseaux afin de vous aider à choisir celle à utiliser dans votre réseau.

Facteur de sélection 1 : La distance

Les câbles en cuivre à attache directe (DAC) transmettent les données rapidement sur de courtes distances (un DAC 100G couvre jusqu’à 5 m). Considérez deux racks côte à côte avec un commutateur en haut du rack connecté à un serveur en bas du rack.

Les câbles optiques actifs (AOC) transportent les données plus loin, jusqu’à 100 mètres. Pensez à connecter deux racks de serveurs dans une même pièce ou à relier des sous-systèmes entre eux dans des racks de systèmes.

Les émetteurs-récepteurs optiques (SFP) transmettent les données sur des distances encore plus longues : jusqu’à 10 kilomètres. Utilisez ces appareils modulaires là où le câblage est préinstallé. Prenez en compte les connexions entre bâtiments et l’acheminement des connexions par câble.

Facteur de sélection 2 : Consommation et coûts énergétiques

Les DAC, les AOC et les émetteurs-récepteurs optiques consomment moins d’énergie que de nombreux autres dispositifs.

Technologie

Consommation énergétique
DAC QSFP+

moins de 0,003 W

AOC

environ 2,2 W
émetteurs-récepteurs SFP multimode

environ 3,5 W

émetteurs-récepteurs SFP monomode

environ 4 W

Bien que cela puisse sembler peu, un Data Center moyen peut contenir des milliers de connexions. Si vous économisez quelques watts pour chaque connexion, cela s’additionne rapidement pour une charge électrique globale plus faible. L’économie d’un seul watt par interconnexion se traduit par une réduction allant jusqu’à 250 watts par rack et une réduction considérable des coûts d’exploitation au niveau de l’installation.

Facteur de sélection 3 : La latence

La latence est le temps que met un paquet de données pour aller de son point d’origine à son point de destination. Les DAC et les AOC se caractérisent par une faible latence, c’est-à-dire un délai minimal de transfert des données, car il s’agit de solutions de câblage tout-en-un, avec moins de points de connexion sur lesquels se bloquer que les émetteurs-récepteurs SFP.

Les émetteurs-récepteurs SFP ont une latence plus élevée que les DAC et les AOC, de sorte que les données prennent plus de temps pour aller de leur point de départ à leur destination.

Dans la plupart des applications, cependant, en tant qu’utilisateur final, vous ne remarquerez pas la différence de latence entre les DAC, les AOC et les émetteurs-récepteurs optiques.

Data center connectéSolution Data Center connecté

Découvrez notre solution internet industriel des objets (IIoT) qui vous aidera à bien surveiller l’environnement de vos Data Centers et optimiser leur consommation d’énergie

Facteur de sélection 4 : Maintenance et interopérabilité

Les câbles, routeurs, serveurs et convertisseurs doivent être totalement compatibles. Comme les câbles en cuivre à attache directe (DAC), les câbles optiques actifs (AOC) et les émetteurs-récepteurs optiques sont tous des solutions prêtes à l’emploi, la configuration est simple. Les DAC et les AOC sont enfichables à chaud, ce qui vous permet de les connecter à votre système pendant qu’il est en marche, sans aucun temps d’arrêt.

Les émetteurs-récepteurs optiques sont également enfichables à chaud, mais la plupart d’entre eux ne le sont pas, ce qui signifie que vous devrez arrêter certains appareils pour les connecter.

En ce qui concerne la maintenance, les DAC et les AOC peuvent être plus rentables et plus utiles car ils sont câblés, alors que les émetteurs-récepteurs ne le sont pas. Les connecteurs des émetteurs-récepteurs optiques nécessitent des nettoyages manuels réguliers. Cela les rend plus difficiles à entretenir par rapport aux DAC et  AOC.

Facteur de sélection 5 : Circulation de l’air

Le refroidissement de chaque dispositif de votre réseau peut être un défi difficile à relever, surtout lorsque vous installez des équipements dans des racks à haute densité. Si vous suivez les meilleures pratiques, vos racks contiennent plus de 50 connexions de câbles reliées à des commutateurs, des serveurs, des dispositifs de stockage et d’autres équipements réseau.

Les AOC et les émetteurs-récepteurs sont à privilégier dans ce cas car leurs options optiques utilisent des câbles en fibre fins et légers avec un rayon de courbure serré, et restent froids de manière plus optimale que les DAC.

Retenez que la construction des câbles en cuivre plus épais des DAC augmente la chaleur dans un rack, de sorte que votre équipement pourrait surchauffer et causer des dommages coûteux.

Facteur de sélection 6 : Durabilité

Certains ingénieurs préfèrent standardiser le câblage en fibre monomode et l’installer exclusivement dans les Data Centers. Ils optent de cette manière pour la facilité du routage manuel des câbles à travers l’utilisation des DAC et AOC. D’autres ingénieurs réseau apprécient le faible coût des AOC et des DAC et leurs avantages mais jugent qu’ils entraînent une mise à niveau laborieuse. C’est une question d’opinion et vous devez décider ce qui convient le mieux à votre réseau dans cette situation.

Conclusion : Alors, lequel choisir ?

Ce tableau comporte une comparaison rapide des éléments à prendre en compte lorsque vous choisissez lequel des trois types de technologies d’interconnexion réseaux à utiliser pour votre réseau. Ces trois technologies aident votre réseau à fournir du contenu à haut débit aux périphériques de vos utilisateurs.

Câbles en cuivre à attache directe (DAC)

Câbles optiques actifs (AOC)

émetteurs-récepteurs optiques (SFP)

Distance

jusqu’à 5 m jusqu’à 100 m jusqu’à 10 km
Puissance (approximative) 0.003 W 2.2 W

3.5 W (multimode)

4 W (monomode)

Latence

faible faible moyenne
Maintenance enfichables à chaud enfichables à chaud

enfichables à chaud

(pas tous les fournisseurs)

Interopérabilité

câblé câblé modulaire
Refroidissement Difficile Facile

Facile

À l’épreuve du temps

coût initial réduit coût initial réduit

mises à niveau faciles

Solution-Data-Center-Blog